LE PROGRAMME TRIENNAL 2018-2021

Notre stratégie pour le présent triennal consistera à développer des actions pertinentes à « triple pédales ».

1-- Contribuer à l’amélioration de la bonne gouvernance notamment au renforcement du processus électoral pour des élections libres, transparentes et crédibles, à la lutte contre la corruption et contre l’impunité et l’amélioration de la gouvernance judiciaire.

2- Œuvrer pour le respect des droits sociaux et économiques notamment l’amélioration des droits à la santé, à l’eau, à l’alimentation et à la lutte contre la cherté de vie.

3- Renforcer la participation citoyenne notamment par l’éducation des jeunes et des couches vulnérables par la promotion et la défense des droits de l’Homme.

Il conserve le concept de la ruralité et d’urbanité vue les changements positifs observer sur le comportement des populations rurales lors du triennal passé. Notre objectif, c’est d’amener les populations rurales à mieux connaître leurs droits et à mieux les défendre.

Le projet couvre nos régions d’interventions reparties en 7 coordinations régionales :

1- Coordination Régionale du Chari Baguirmi qui couvre les villes de N’djaména, Massenya, Bousso, Moïto.

2- Coordination Régionale des Logones et Tandjilé qui couvre les villes de Moundou, Doba, Kélo, Laï, Bénoye, Bébédjia, Bodo, Laokassi, Guidari, Béré, et Dogou.

3- Coordination Régionale du Moyen Chari et Salamat qui couvre les villes de Sarh, Koumra, Kyabé, Moïssala, Maro, Koumogo, Béboro, Dembo, Goundi, Amtiman, Danamadji.

4- Coordination Régionale du Mayo Kebbi qui couvre les villes de Pala, Léré, Bongor, Fianga, Tikem, Gounougaya, Gagal, Lamé, Gamboké, Torrock, Guelendeng, Moulkou.

5- Coordination Régionale du Ouaddaï et Biltine qui couvre les villes Abéché, Gozbéida, Koukou, Guereda, Biltine.

6- Coordination Régionale du Guéra qui couvre les villes de Mongo, Bitkine, Mangalmé, Oum Hadjer, Ati.

7- Coordination Régionale du Lac qui couvre les villes de Bol, Mao, Bagasola, Nokou, Moussoro.

LES AXES DE NOTRE INTERVENTION

Pour tenir compte du contexte mondial et national en matière des droits de l’Homme, la LTDH travaillera autour de sept axes prioritaires ci-dessous. Chaque axe vise un objectif spécifique.

AXE 1 : Jeunesse et droits de l’homme

Objectif spécifique 1 : Renforcer l’Etat de droit et la culture démocratique par l’éducation de la jeunesse aux droits de l’homme.

AXE 2 : Protéger et défendre les droits de l’homme

Objectif spécifique 2 : Assurer la protection légale pour garantir aux citoyens un accès équitable aux services publics de la justice.

AXE 3 : Transformation des conflits et recherche de la paix

Objectif spécifique 3 : Rechercher et consolider la paix, le dialogue social entre les communautés pour une stabilité socio politique au Tchad.

AXE 4 : Gestion des ressources naturelles

Objectif spécifique 4 : Amener les populations à comprendre les enjeux liés aux ressources naturelles et les aider à concevoir des solutions pour faire valoir leurs droits.

AXE 5 : Promotion des droits économiques, sociaux et culturels

Objectif spécifique 5 : Renforcer les capacités des différents acteurs sur les DESC et assurer le suivi des stratégies nationales, de la couverture sanitaire universelle, de l’accès à l’eau et à l’alimentation.

AXE 6 : Bonne gouvernance

Objectif spécifique 6 : Favoriser une participation active et responsable des populations aux consultations électorales, à la lutte contre la corruption et l’impunité.

AXE 7 : Renforcement des capacités organisationnelles

Objectif spécifique 7 : Développer les compétences et les capacités techniques et organisationnelles des membres et personnel de la LTDH pour améliorer l’efficacité et l’efficience des actions.